cloriou.fr

Blog, Actus, High tech, Tests ...

Test de la balance Eufy BodySense Smart Scale

Avant toutes choses, je vous souhaite à tous mes meilleurs voeux pour cette année 2018. Santé et bonheur pour vous et vos proches.
En cette nouvelle année, on se retrouve pour le test d’une balance connectée, j’ai nommée, la Eufy BodySense Smart Scale. Voyons donc ce que cela donne.

Déballage de cette Eufy BodySense Smart Scale

Comme je vous le disais, il s’agit d’un pèse-personne de la marque Eufy. Vous allez me dire, c’est quoi cette marque ?! Et bien, il s’agit tout simplement d’une marque consacrée à la santé, mais qui a été créée par le même groupe que la marque Anker dont j’ai parlé plusieurs fois sur le blog pour leurs enceintes, accessoires, chargeurs et câbles d’excellentes qualités.

Eufy BodySense Smart Scale

Je ne suis pas forcement un spécialiste de la balance connectée, c’est ma première, mais je trouve l’idée de pouvoir suivre son poids ainsi que plusieurs autres paramètres (que l’on verra un peu plus loin) plutôt sympas.
Après je ne suis pas un grand sportif qui cherche à connaître sa masse musculaire, ou bien à vouloir perdre absolument du gras et du poids, mais j’apprécie que la technologie puisse me permettre de suivre facilement et de façon plutôt ludique ces évolutions physiques.

Eufy BodySense Smart Scale

Concernant le déballage, vous ne trouverez pas de fioriture dans la boîte. Vous aurez bien évidemment le pèse-personne, les 4 piles AAA nécessaires, et un guide rapide d’utilisation.

Cette Eufy BodySense Smart Scale est plutôt jolie au niveau du design, ça teinte bleue et noire brillante est du plus bel effet, personnellement j’aime beaucoup même si ce n’est pas le critère principal pour une balance. Par contre, vous laisserez vite vos traces de pieds dessus …

Test et utilisation

Passons maintenant à l’utilisation de cette dernière. Pour commencer, il vous faudra télécharger l’application Eufylife (iOS et Android) sur votre smartphone ou tablette.

Une fois installé, il vous faut appuyer sur « Commencer l’expérience ».

Il faut ensuite saisir son adresse email et appuyer sur « Suivant ».

Dans mon cas, je n’ai pas de compte existant correspondant à mon adresse mail, je dois donc m’inscrire. Il suffit de remplir les champs demandés et d’appuyer sur « Inscription ».

J’ai ensuite ajouté ma balance en appuyant sur « Ajouter un nouvel appareil ».
J’ai sélectionné « Smart Scale » et ai allumé la balance en montant dessus pour qu’elle puisse être détectée par l’application.

L’application permet de gérer plusieurs balances, vous pouvez donc indiquer dans quelle pièce elle est située afin de vous y retrouver. Dans mon cas je n’en ai qu’une seule et elle se situe dans la salle de bain.

J’ai ensuite renseigné mes informations, à savoir ma date de naissance, ma taille, et un poids que je souhaite atteindre. Une fois terminé, il vous faut remonter dessus, pieds nus, afin qu’elle puisse analyser la composition de votre corps.

Pourquoi pieds nus ? Tout simplement pour améliorer les résultats obtenus, étant donné qu’elle envoie (je suppose) une sorte de courant électrique dans votre corps afin de l’analyser.

Il est d’ailleurs bien indiqué sur la notice que la balance ne doit pas être utilisée par un enfant de moins de 16 ans, par une femme enceinte, ou bien par une personne qui utiliserait un pacemaker ! Attention donc !

Lorsque vous montez sur la balance, votre poids sera tout d’abord indiqué, ce qui est d’ailleurs sa fonction première, mais si vous souhaitez qu’elle analyse la composition de votre corps, il vous faudra lancer l’application Eufylife, et attendre que la balance affiche plusieurs petits carrés sur son écran pour ensuite afficher de nouveau votre poids.

Une application Eufylife simple et agréable !

Lorsque vous aurez fait plusieurs mesures, vous pourrez facilement retrouver les historiques dans votre application. Vous trouverez également les graphiques de l’évolution de votre poids, votre matière grasse et de votre masse musculaire.

Vous avez aussi la possibilité d’ajouter un membre de votre famille afin de gérer plusieurs personnes au sein d’une unique application. Un bon point selon moi. Il faudra juste penser à changer d’utilisateur dans l’application avant de vous peser sous peine de fausser tout …

Dans la partie détail, vous trouverez, comme son nom l’indique, les détails de la composition de votre corps. Poids bien sûr, mais également masse grasse (en pourcentage), IMC (indice de masse corporelle), pourcentage d’eau, pourcentage de muscle, et j’en passe…

Chaque catégorie peut-être dépliée afin d’afficher une « barre » permettant de voir où vous vous situez par rapport à la normale. En vert tout va bien, en bleu c’est faible, et en orange, c’est trop élevé. Très simple et visuellement parlant, c’est vraiment bien fichu !

Pour conclure

Je ne fais pas plus long, je pense voir fait le tour de cette balance BodySense Smart Scale de chez Eufy. La balance en elle même est de bonne qualité, très bien construite et respire la solidité. Dans la même lignée que les produits Anker.

Concernant l’application, elle est pour moi très bien faite, et très agréable visuellement. Pas de fioriture, vous aurez uniquement l’essentiel, et c’est ce que l’on recherche dans ce genre d’application. Petit bonus, vous pouvez la synchroniser avec l’application Santé sur iPhone et l’application Google Fit sur Android ! C’est donc pour moi un sans faute de la part d’Eufy, qui propose un produit ainsi qu’une application de qualité.

Je n’ai pas testé la Nokia Body+, qui semble plus complète sur le papier et plus cher, mais de mon côté je trouve que celle-ci correspond à mes besoins.

Et franchement, pour 49,99 € sur Amazon au moment où j’écris ces lignes, c’est un tarif qui est selon moi, tout à fait correct ! Si vous recherchez une balance connectée, c’est une option à considérer !

Et vous, vous utilisez une balance connectée chez vous ? Si oui, n’hésitez pas à me dire dans les commentaires le modèle que vous avez 😉 !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à également laisser un commentaire, ou bien à me suivre sur Twitter afin d’en discuter.

À bientôt sur cloriou.fr

« »

© 2018 cloriou.fr. Theme by Anders Norén.

%d blogueurs aiment cette page :