cloriou.fr

Blog, Actus, High tech, Tests ...

Compresser vos vidéos avec Handbrake

Aujourd’hui, je vous propose un petit tuto pour apprendre à compresser vos vidéos via Handbrake.

Handbrake c’est quoi ?

Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas le logiciel Handbrake, il s’agit d’un convertisseur de vidéo open source et gratuit. C’est un logiciel qu’il vous faut absolument posséder dans votre ordinateur. Il vous permet de convertir n’importe quel format (ou presque) de vidéo vers du MP4 ou MKV en utilisant le codec x264, et depuis peu le x265 (qui est plus performant pour la compression, mais qui nécessite un processeur plus puissant pour le décoder).

Personnellement, je vous conseille de rester en x264, c’est actuellement le meilleur compromis, même si le x265 va commencer à sérieusement se démocratiser. Néanmoins, le tuto ci-dessous, ne change pas, que vous utilisiez le x264 ou le x265.

Comment compresser vos vidéos ?

Dans mon cas, j’utilise Handbrake surtout pour compresser mes vidéos sortant de la GoPro ou du EOS 700D. Je les compresse uniquement lorsque je souhaite les conserver, si je souhaite les utiliser pour un montage vidéo par exemple, je ne le ferais pas, afin de ne pas perdre en qualité d’image (et oui, la compression implique une baisse de qualité, mais rien de bien méchant).

Pour commencer, il vous faut télécharger Handbrake via le site suivant (https://handbrake.fr/). Il est disponible sous Mac OS X, mais également sous Windows !

Une fois le logiciel téléchargé il vous faut l’installer puis l’ouvrir.

Une fois Handbrake ouvert, dans la fenêtre qui apparaît cliquer sur « Source » afin d’aller chercher le fichier vidéo que vous souhaitez compresser.
Handbrake-1
Sélectionner votre vidéo, et cliquer sur « Open » .
Handbrake-2
Sélectionner le format de vidéo que vous souhaitez, ici je choisis dans le menu déroulant « MP4 File ».
Handbrake-3
Cliquer sur le bouton « Toggle Preset » en haut à droite. Dans le menu qui apparaît, sélectionner « High Profile » .
Handbrake-4
Je choisis « High Profile » afin d’avoir une qualité supérieure, mais vous pouvez tout à fait prendre le profil « Normal » si cela vous convient.
Petit détail, si vous déroulez le menu « Device », vous pourrez sélectionner des profils adaptés aux différents appareils dont vous disposez.
Handbrake-5
En cliquant sur le bouton « Picture Settings » vous pouvez modifier la résolution de votre vidéo. Personnellement je n’y touche jamais.
Handbrake-6
Dans la partie « Audio » vous pouvez modifier les réglages de la bande-son de votre vidéo, par exemple, si vous souhaitez augmenter/diminuer le débit audio. Encore une fois, c’est une partie que je ne modifie pas, mais comme ça vous savez qu’elle existe si vous en avez besoin.
Handbrake-7
Vous avez également une partie « Sous-titres » qui vous permet d’ajouter des sous-titres si vous en avez besoin.
Handbrake-8
Même chose pour l’onglet « Chapitre » qui vous permet de créer différent chapitre, comme sur un DVD/Blu-ray.
Handbrake-9
Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Start » pour démarrer la compression de votre vidéo. En fonction de votre ordinateur et de la taille de votre vidéo, cela peut durer plus ou moins longtemps. Néanmoins, Handbrake prend en charge le multicœur/multithreading de votre processeur. C’est-à-dire qu’il va utiliser 100% de tous les cœurs disponibles pour effectuer le rendu de la vidéo.

Une fois la compression finie, vous aurez le droit à ce petit message.
Handbrake-11

Pour vous rendre compte du gain en espace après avoir utilisé Handbrake sur l’une de mes vidéos, voici la taille avant, et la taille après.
Handbrake-10 Handbrake-12

D’une vidéo d’environ 1,4 Go, je suis passé à une vidéo de 265 Mo environ, soit près de 5 fois moins !

Pour moi c’est un très bon compromis entre la qualité et la taille du fichier. J’utilise ce procédé lorsque je souhaite conserver les vidéos sans pour autant avoir besoin de la qualité maximale.

Voilà, j’espère que ce petit tuto rapide vous a plu. N’hésitez pas à le partager autour de vous si c’est le cas.

Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça.

À bientôt sur cloriou.fr

« »

© 2020 cloriou.fr. Theme by Anders Norén.

%d blogueurs aiment cette page :