Aujourd’hui je vais vous parler de mon nouveau serveur domestique, que j’ai maintenant depuis plusieurs mois, et qui me sert majoritairement pour du test. Pratique pour découvrir de nouveau système d’exploitation, des mises à jours système, ou des logiciels sans aucun risque. Voyons un peu plus en détail ce qu’il en est.

Mon utilisation

Cette machine est venue remplacer mon vieux PC gaming datant de 2006, qui n’était plus évolutif, et dont le poids des années commençait vraiment à se faire sentir…

Et pour cause, il s’agissait d’un vieillissant Intel Core 2 Duo E6600 (2,4Ghz), monté sur une carte mère Asus P5NSLI, 6Go de RAM DDR2, et une GeForce 7900GS
Une excellente configuration pour l’année 2006, mais en 2018, cela ne vaut plus grand-chose malheureusement.

Ancien Serveur

Depuis quelques années, ce PC me servait surtout pour de la bidouille, ou pour des plateformes de test. Il est dans un coin d’une chambre, branché au réseau, sans écran.

Je le gère totalement (ou presque) à distance. Dessus, j’ai donc pu tester Windows 10, installer HyperV Server 2012 R2, ou bien récemment l’hyperviseur Proxmox afin de tester plusieurs machines virtuelles en même temps, sans utiliser les ressources de mon Macbook Pro 13″.

Néanmoins, pour mes tests, je n’ai pas non plus besoin d’une machine ultra-puissante. J’étais donc à la recherche d’une machine silencieuse, qui consomme peu, et à un tarif raisonnable, tout l’inverse du PC actuel, afin qu’il puisse tourner presque 24h/24 sans me coûter une « fortune » en électricité.

Caractéristiques techniques

Après plusieurs recherches, et suite à la lecture de l’article de Seboss666, sur le futur de son infrastructure personnelle, je me suis un peu plus penché sur les cartes mères avec processeur intégré.

Asrock J3455-ITX

En effet dans cet article, il parle de la carte mère Asrock J4205-ITX. Celle-ci dispose d’un processeur Intel Pentium J4205 avec 4 coeurs cadencés à 1.5Ghz (et jusqu’à 2.6Ghz). Ce processeur est parfaitement compatible avec la virtualisation (VT-x et VT-d), pour une consommation inférieure à 20W !

Pour environ 100 € à l’heure actuelle (contre environ 130 € il y a quelques mois), on se retrouve donc avec une machine disposant de performances relativement correctes. Idéal pour un petit serveur domestique sans prétention.

Asrock dispose de plusieurs modèles de carte-mère avec processeur intégré, et je me suis personnellement tournée vers la carte Asrock J3455-ITX, qui est presque identique à la J4205-ITX. Le processeur passe à un Celeron en lieu et place du Pentium.

Le Celeron est moins puissant certes, mais il dispose lui aussi d’arguments intéressants, comme 4 cœurs @ 1,5Ghz (et jusqu’à 2.3Ghz avec le Turbo Boost). En revanche, concernant le tarif, on passe à environ 80/90 € ce qui, à mes yeux, en fait un meilleur rapport qualité/prix !

Voici donc les caractéristiques de cette Asrock J3455-ITX :

  • Intel Celeron J3455 @ 1,5Ghz (Turbo Boost @ 2,3Ghz)
  • 2 emplacements SODIMM DDR3 (1,5V et 1,35V)
  • 4 ports USB, dont 2 USB3.0
  • 4 ports SATA 3.0
  • 1 port RJ45 Gigabit
  • 1 port HDMI
  • 1 port DVI
  • 1 port VGA
  • 1 port M.2 Wifi (si vous souhaitez ajouter une carte Wifi)
  • 1 port PCI Express 1x

Personnellement, je disposais déjà de deux barrettes de 4 Go de RAM en DDR3, je n’ai pas eu besoin d’investir dans cette partie, ce qui réduit donc le coût ! Même chose pour le boîtier, et l’alimentation. J’ai réutilisé ce que j’avais déjà sous la main.

Mon avis après plus de 6 mois d’utilisation

À l’heure actuelle, j’utilise Proxmox comme hyperviseur, avec plusieurs machines virtuelles en fonctionnement. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, cette petite Asrock J3455-ITX tient plutôt bien la charge, puisqu’il y a tout de même en fonctionnement en simultané un serveur Windows 2016, une machine sous Windows 10, un serveur web Debian, ainsi qu’un NAS virtuel sous OpenMediaVault.

Pas mal pour un petit Intel Celeron à 80 € !

Performance sous Proxmox

J’en suis vraiment très content comparé à l’ancien PC. Je commençais à avoir pas mal de soucis, et c’est ce qui m’a poussé à changer. Le fait d’avoir quelques pièces de récupération m’a permis de démarrer juste en achetant la carte mère. Je disposais déjà de disques durs, et de mémoire, ce qui n’est pas négligeable, surtout quand on voit le tarif de la mémoire RAM actuellement !!.

Les performances sont tout à fait correctes, alors certes, il ne faut pas s’attendre à une machine ultrarapide, ce n’était pas le but recherché. Je voulais juste quelque chose qui tourne correctement, à faible coût. Pour les tests que je fais, je n’avais pas besoin de plus.

Si vous avez des questions sur mon serveur domestique, n’hésitez pas à les poser en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre !

Et vous, vous avez un serveur domestique chez vous ? Si oui, dites-m’en plus dans les commentaires ! 😉

À bientôt sur cloriou.fr !