Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit projet que je suis en train de réaliser, à savoir, créer une chaîne Hi-fi DIY (Do It Yourself) à base de Raspberry Pi. Si vous me suivez un peu, vous avez du voir que plusieurs articles parlent du Raspberry Pi que cela soit pour de la domotique avec Jeedom (Ici) ou bien pour du rétrogaming avec Recalbox ().

Vous avez peut-être même vu passer quelques photos sur Twitter et/ou Instagram.

Raspberry Pi

J’aime beaucoup les possibilités offertes par le Raspberry Pi, je trouve que c’est un excellent produit, que cela soit pour de la petite bidouille, ou bien pour des projets un peu plus poussés comme celui dont on va parler aujourd’hui. En plus, les nombreux tutoriels disponibles sur internet permettent d’appréhender assez facilement ce petit « jouet » électronique, il est donc relativement simple de trouver de quoi s’amuser avec un Raspberry Pi.

Comment m’est venue l’idée ?

Avant d’aller plus loin dans les détails, je vais vous expliquer comment et pourquoi j’ai décidé de me lancer dans ce projet. Je pense que je vais diviser cet article en plusieurs parties afin que ça ne soit pas trop long à lire. Je pense partir sur environ 3 parties principales.

Le premier, que vous êtes en train de lire, sera concentré sur l’idée du projet, et pourquoi j’ai décidé de faire une chaîne Hi-fi à base de Raspberry Pi.
Le second article sera consacré aux différents matériels que j’ai utilisés.
Enfin, le troisième sera sur l’installation complète. En fonction de la longueur, peut-être que je scinderais en deux le dernier article. À voir.

Comme je vous le disais, j’apprécie beaucoup le Raspberry Pi, j’en ai actuellement 3 à la maison (un Raspberry Pi B+, et deux Raspberry Pi 3). Les possibilités offertes sont énormes, et je passe pas mal de temps à bidouiller avec les différents Pi dont je dispose. Je cherchais à utiliser le Pi au quotidien, qu’il soit utilisable facilement, et qu’il apporte un petit plus à la maison.

Chaine Hi-Fi Philips

La « Carcasse »

En tant qu’amateur de musique, je me suis dit que cela pouvait être sympa de l’utiliser en tant que lecteur audio. Il fallait donc que je trouve un boîtier pour l’intégrer, afin de ne pas laisser la carte sans protection. Il fallait ensuite acheter soit des enceintes amplifiées, soit un ensemble amplificateur/enceinte, ainsi qu’un DAC (Convertisseur Numérique/Analogique) afin de remplacer la carte son « médiocre » intégrée au Raspberry. Bref, pas mal de choses à voir et à acheter, je ne me suis donc pas réellement lancé.

Jusqu’au jour où la chaîne Hi-Fi que nous avions (plus exactement que madame avait et que j’utilisais ^^) a grillé. Enfin l’écran pour être plus précis. D’un seul coup, pendant l’utilisation, l’écran s’est éteint et une odeur de grillé s’est faite sentir…

Je tente donc de la démonter brièvement pour essayer de voir d’où vient le problème, mais sans succès. Après l’avoir laissé à un ami qui travaille dans l’électronique, il me confirme que l’écran est HS, et qu’il y a des chances pour que le reste finisse par lâcher au fur et à mesure !

Et si c’était l’occasion de se lancer réellement dans ce projet de chaîne hi-fi, autour d’un Raspberry Pi ?!

La base du projet

Me voilà donc avec une carcasse de Chaine Hi-fi Philips, qui à un design plutôt sympa, une paire d’enceintes de bonne qualité, un Raspberry Pi 3. Il n’en fallait pas plus pour que je saute sur l’occasion.

1er Démontage

L’idée était donc de réutiliser entièrement la chaîne Hi-fi Phillips, du moins la carcasse, pour y intégrer le Raspberry Pi, et de le contrôler via la télécommande infrarouge, et via les différents boutons physiques disponibles sur la chaîne dans la mesure du possible. Le reste des fonctionnalités serait contrôlé via wifi, afin d’en faire une véritable chaîne Hi-fi connectée.

Dans l’idée, ce n’est pas hyper compliqué, mais dans la pratique, je me suis retrouvé confronté à pas mal de soucis…
Avant de tout « casser » et de tout démonter, j’ai passé beaucoup de temps à chercher sur internet si mes attentes étaient réalisables, à me renseigner un peu à droite et à gauche sur ce qui pouvait être le meilleur compromis, les éléments à utiliser ou à ne pas utiliser, etc.

Pleins de questions se sont posés, tel que :
Quels sont les composants de la chaîne Hi-Fi que je peux réutiliser ?
Comment alimenter les enceintes via le Raspberry Pi ?
Quel(s) logiciel(s) utiliser ?
Comment contrôler le Raspberry pi via Infrarouge ?
Comment alimenter le Raspberry Pi ?
etc.

Composants intérieur

Et il y a des questions qui ne se posent que lorsqu’on avance dans le projet, autant vous dire que ce n’est pas évident de penser à tout. Il est donc essentiel de poser les bases avant de se lancer tête baissée.

Les grands critères pour moi étaient donc les suivants :

  • Base de Raspberry Pi 3
  • Un DAC/Amplificateur intégré (pour ne pas avoir à changer les enceintes)
  • Contrôle via Infrarouge et bouton physique

Difficulté du projet

Soyons francs, ce n’est pas du tout un projet simple, et il a été semé de pas mal d’embûche… À l’heure où je rédige cet article, tout n’est pas encore terminé, de nouveaux « problèmes » sont arrivés, que je n’ai pas encore eu le temps de résoudre.

Mais dans les grandes lignes, cela fonctionne, et étant donné que j’aime que les choses soient bien faites, je passe beaucoup de temps sur les finitions … C’est ma femme qui s’impatiente pour le coup 😀

Composants intérieur

Bref, vous l’aurez compris, il vous faudra de la patience, des connaissances en informatique, mais aussi en électronique, soudure et câblage ! Après, je ne suis pas un pro de la soudure ni même de l’électronique, j’ai utilisé mes connaissances qui datent du Lycée, ainsi que des conseils à droite et à gauche (merci Papa, et merci Simon ^^), et surtout pas mal de recherche …

Voilà je ne fais pas plus long pour cette première partie, j’espère que vous en aurez l’eau à la bouche et que vous aurez envie de lire la suite 😉

N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous avez des questions, ou bien sur Twitter si vous préférez !

À bientôt sur cloriou.fr !